Tamaris

Dans le jardin de la maison de mon enfance,

10 rue Roland Garros 92290 Chatenay-Malabry

Il y avait un arbre.

Il me semblait avoir vécu plus de 100 ans

Mais à 9 ans, 20 ans déjà c’est beaucoup.

Cet arbre était un refuge, un repère, un ami.

Au printemps, il se couvrait de minuscules fleurs violettes

Jusqu’aux extrémités très fines de ses branches.

Je mettais mes doigts autour de la fine et fragile branche

et je les laissais glisser jusqu’au bout.

Je récoltais dans ma main des milliers de fleurs minuscules.

J’aimais cette sensation un peu rude sur les doigts

Et ce trésor dans mes mains, sans cesse renouvelé.

Inscrivez vous à la newsletter !