Des hommes et des maths

Dans cette section, des autobiographies surprenantes, des biographies attachantes, un livre de photos de mathématiciens en plein travail, des livres d’histoires des mathématiques, un dictionnaire de tous les mathématiciens…


Théorème vivant

Cédric Villani, Grasset :

Cédric Villani raconte l’aventure intellectuelle qui l’a mené d’une idée à la médaille Fields, la plus haute distinction pour un mathématicien. Inutile de chercher à comprendre quand il parle de maths, mais il raconte surtout son aventure humaine, avec du suspense, des revirements. Il raconte aussi quelques anecdotes à propos de certains mathématiciens qu’il apprécie. Il a beaucoup d’humour également.


Sofia Kovaleskaya

Michèle Audin, Calvage et Mounet :

Un très beau livre sur l’une des premières mathématiciennes ayant pu à peu près librement exercer cette profession (pendant longtemps, il était interdit aux femmes d’aller à l’Université, alors d’y enseigner…). Elle a de plus une vie très romanesque. Beau portrait de femme.


Les mathématiciens

de l’antiquité au XXIè siècle, Belin :

Pour la Science: Une histoire des mathématiques via l’histoire des mathématiciens.


Des mathématiciens de A à Z

Bertrand Hauchecorne et Daniel Surrateau, Ellipses :

Un dictionnaire qui regroupe les principaux mathématiciens évoqués au lycée et après.


Les déchiffreurs – voyage en mathématiques

JF Dars, A Lesne, A Papillaut, Belin

Un très beau livre de photos de chercheurs en maths en pleine action (c’est parfois surprenant).


Les rêveurs lunaires

Cédric Villani, Baudoin, Gallimard/Grasset :

Une bande dessinée qui raconte le destin exceptionnel de 4 scientifiques du 20 ème siècle, Alan Turing, Werner Heisenberg, Léo Szilard, Hugh Dowding.


Les carnets indiens de Srinivasa Ramanujan

Bernard Randé, Le sel et le fer, Cassini :

L’histoire étonnante de ce mathématicien indien, autodidacte, qui voyait en rêve des formules de maths, compliquées, vraies, mais qui n’ont été démontrées qu’après, par d’autres que lui. Comment peut-on rêver des formules aussi complexes?


Le dernier théorème de Fermat

Simon Singh, Hachette Littératures :

L’histoire d’Andrew Wiles, qui a réussi à démontrer en 1994 la conjecture de Fermat, énoncée 300 ans plus tôt. C’est aussi une aventure pleine de rebondissements et de suspense. A l’âge de sept ans, il s’est promis de résoudre cette conjecture… et il a réussi trente ans plus tard.


Amour et maths

Edward Frenkel, Flammarion :

Dans ce livre, l’auteur, brillant mathématicien, beau gosse (ce qui ne gâte rien) raconte sa vie incroyable et mouvementée, et parallèlement essaye de nous initier aux dernières recherches mathématiques et de nous faire partager sa passion des mathématiques. Pour ce qui est de la “vulgarisation” ça vole très très haut. Je pense qu’il ne se rend plus compte de ce que le citoyen lambda peut comprendre. Mais pour ce qui est de sa vie et de sa passion, c’est très réussi. Ce livre est revigorant, drôle et passionnant, quitte à laisser de côté les passages techniques.